Paul Valéry – Conversion and Dissemination

by Fe'linoïd Lazuli

“Le prosélytisme m’étonne.
Répandre sa pensée?
Répandre – sa pensée, sans les reprises, sans l’absurde qui la nourrit, la baigne, – sans ses conditions.
Répandre ce que je vois faux, incertain, incomplet, verbal, ce que je ne supporte qu’à force de réserves, d’astérisques, de parenthèses et de soulignements. À force de réserves possibles, de reprises à date non certaine.
Et, par un autre côté – répandre mon meilleur. Ou bien: commençant avec chaleur et lumière, tout à coup, au son réfléchi de ma parole, en entendre la faiblesse, l’absurdité brusquement accusée – et alors m’interrompre ou … poursuivre. Me mentir ou me rétracter.”

Paul Valéry – Cahiers 1894-1914. XII 1913 – mars 1914. Édition intégrale établie, présentée et annotée sous la coresponsabilité de Nicole Celeyrette-Pietri et Robert Pickering. Préface de Jean-Luc Nancy.

Advertisements